Monarchie

[vc_row][vc_column width= »1/4″][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Le Royaume du Dahomey

Le royaume du Dahomey a été créé vers 1600 par le peuple fon. Il est le résultat de mariages entre le peuple Aja et le peuple local Gedevi. Aho Houegbadja (vers 1645-1685), 3e roi d’Abomey, est par certains considéré comme le roi fondateur du Dahomey.

Le Dahomey est un ancien royaume africain dont les limites territoriales comprennent les frontières actuelles du Bénin, du Togo et une partie du Nigéria. Le Dahomey, dont la ville d’Abomey est son chef-lieu, s’est développé sur le plateau d’Abomey au début des années 1600 est devenu une puissance régionale au XVIIe siècle, au moment de la conquête de villes clés sur la côte atlantique, en particulier du port marchand de Ouidah. À ses débuts, vassal du Royaume d’Oyo, le royaume du Dahomey est devenu au XVIIe et au XIXe siècle l’un des centres névralgiques de l’activité économique en Afrique de l’Ouest et un carrefour commercial important surtout pour la traite négrière qui s’opérait à partir de Ouidah. En 1894, le royaume a été intégré à l’Afrique-Occidentale française comme colonie du Dahomey. Le pays a acquis son indépendance en 1960 en tant que République du Dahomey, avant de changer de nom pour République populaire du Bénin en 1975, puis République du Bénin en 1990.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/4″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_separator border_width= »4″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/4″][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Don Francisco Félix de Souza, ChaCha I

Don Francisco Félix de Souza, originaire du Brésil, était un marchand prospère qui faisait le commerce des esclaves, de l’or et de l’huile de palme, et une figure de proue de l’histoire politique de l’Afrique de l’Ouest. Il a continué la gestion du campement portugais que son frère ainé gérait en Afrique de l’Ouest et l’a fait prospérer grâce à une série d’alliances stratégiques avec les monarques du Dahomey. Il est devenu le premier Chacha de Ouidah et vice-roi du Dahomey sous le règne du roi Guézo. Grand notable de Ouidah et personnage de confiance du roi et des élites locales, Don Francisco Félix de Souza est devenu le seigneur de la chefferie de Ouidah et de la Maison de Souza.

Selon les annales de la Maison de Souza, Francisco Félix de Souza était le descendant de huitième génération de Tomé de Sousa (1503-1579), un noble portugais qui a été le premier gouverneur général de la colonie portugaise du Brésil de 1549 à 1553. Le cas échéant, cela ferait des contemporains de Souza des membres de la noblesse portugaise en plus d’être une famille de chefs africains.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/4″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_separator border_width= »4″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/4″][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/2″][vc_column_text]

Le Chef-lieu de Ouidah

Sa Majesté Dada Daagbo Hounon Houna II est l’un des chefs spirituels vaudou et président de l’association qui s’occupe de l’éducation dans le milieu traditionnel vaudou. Il est également membre de l’Action interreligieuse pour la paix en Afrique ainsi que des comités internationaux des peuples autochtones dont le siège est à Chicago aux États-Unis.

[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/4″][vc_column_text][/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]